Publié le : 25 mars 20224 mins de lecture

Étant donné la complexité des relations humaines, les conflits naissent toujours à un moment donné de la vie d’une entreprise. Lorsque le manager n’est pas suffisamment outillé et expérimenté pour gérer les conflits ça peut devenir problématique pour toute l’entreprise. Pour une bonne gestion des conflits en entreprise, le médiateur peut être sollicité. Voici quatre raisons qui vous aideront à comprendre l’importance de demander l’assistance d’un médiateur.

Renouer le dialogue entre les différentes parties

Impartialité et confidentialité sont les qualités d’un médiateur. En cas de conflit, chacune des parties reste campée sur sa position et pense que la partie adverse a tort. De même, les deux parties ont une certaine réticence à communiquer entre elles, ce qui peut entacher le bon déroulement des activités de l’entreprise. Le recours à la médiation est un moyen efficace pour apaiser les esprits. Le médiateur est une personne neutre et externe qui prend le temps de comprendre les raisons du conflit. Il se charge également de proposer des solutions pour le bien des deux parties. Grâce à l’intervention du médiateur, une solution amiable est envisageable. Il existe de nombreux sites recensant une panoplie de médiateurs pour la gestion des conflits en entreprise. N’hésitez pas à vous renseigner. Un médiateur peut vous aider !

Gagner du temps et de l’argent

Les règlements de conflits sans l’intervention d’une tierce personne prennent plus de temps. En entreprise, cela constitue des pertes énormes que ce soit pour les salariés que pour les employeurs. La procédure de médiation conventionnelle n’excède pas 2 mois. Si l’ampleur du conflit exige un passage devant le tribunal, il faudra compter plusieurs mois avant la fin du procès. Intenter un procès nécessite une forte mobilisation d’actifs pour les deux parties, ce qui crée des dépenses importantes. Faire appel à un médiateur réduit considérablement le temps nécessaire pour la gestion des situations conflictuelles. De même, les coûts engendrés sont totalement limités et maîtrisés parce qu’ils sont partagés entre les deux parties.

Limiter les risques

Les situations conflictuelles peuvent être à la base des risques psycho-sociaux qui entravent le bon déroulement des activités au sein de l’entreprise. Il est important que chacune des parties prenne conscience des impacts de ces risques sur leurs rendements respectifs et sur la vie de l’entreprise. L’intensité des conflits peut engendrer des licenciements s’il n’y a pas de terrain d’entente. De plus, grâce à son intervention, le médiateur peut évaluer les différents risques auxquels les deux parties sont exposées. Il peut alors envisager une réduction ou une élimination des risques identifiés. Dans ce cas, la seule médiation possible est curative. Elle permet au médiateur de mettre l’accent sur le niveau d’implication de chacune des parties dans les risques. Après quelques échanges, les protagonistes devront s’engager à assumer leurs responsabilités respectives dans la gestion des risques.

Aboutir à une cohésion durable entre les parties

Dans 70 % des cas, la médiation est une solution efficace pour la gestion des conflits. Le médiateur s’arrange toujours pour que les deux parties aboutissent à un accord. Grâce à lui, la relation des protagonistes s’améliore progressivement, ce qui impacte positivement l’environnement de travail. Pour le médiateur, chacune de parties doit obtenir gain de cause. C’est pourquoi il veille à ce que l’accord issu de la solution amiable soit acté. Ainsi, les solutions instaurées seront suivies à la lettre pour le bien-être des protagonistes.