Comment réaliser une étude sectorielle ?

Une étude sectorielle

Avec la concurrence de plus en plus rude dans presque tous les domaines, il est essentiel de vous assurer que votre projet est pertinent. C’est pourquoi vous devez procéder à une analyse du marché. L’un des éléments indispensables en la matière est la connaissance de l’attractivité. Pour cela, vous serez amené à effectuer une étude sectorielle. Le principe est de se servir des informations à disposition du grand public pour déterminer les tendances (croissance, habitudes de consommation, intensité de la concurrence…). Voici tout ce que vous devez savoir pour réaliser correctement ce travail.

Évaluer à quel point un secteur est porteur

De toute évidence, un secteur d’activités en pleine croissance attire toujours plus d’investisseurs. En effet, avec une augmentation naturelle de la taille du marché, les sociétés présentes dans ce domaine vont accroître leur chiffre d’affaire avec un moindre effort. À l’inverse, lorsque le secteur n’est pas porteur, avec une taille de marché qui se réduit chaque année, le maintien d’un niveau d’activité acceptable peut devenir de plus en plus difficile. C’est pourquoi il est essentiel de déterminer si le secteur qui vous intéresse est porteur ou non. Il existe trois indicateurs pour cela : l’augmentation du nombre d’entreprises dans le domaine, leur chiffre d’affaires et leur marge commerciale. Le premier indicateur vous permet de vous assurer que, si de nouveaux entrepreneurs investissent, c’est qu’ils ont certainement, eux aussi, procédé à une étude de marché. Concernant le CA, une augmentation est due soit à une demande croissante, soit à une augmentation des coûts de production. Il faut donc, en parallèle avec cet indicateur, examiner l’évolution des coûts de matières premières dans le secteur. Par ailleurs, la marge commerciale permet d’identifier les éventuels problèmes (saturation, domination des fournisseurs ou clients,…). Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.businesscoot.com.

Identification des situations de saturation

Dans une analyse sectorielle, il est important de vérifier les tendances dans le domaine d’activités en question. Cela permet l’anticipation des mouvements essentiels pour que vous puissiez positionner votre société sur les branches les plus prometteuses. Dans les études de marché, il est facile de déceler les tendances, car les données sont plus accessibles grâce à la presse (générale ou spécialisée). Il suffit donc de lire divers articles pour conclure si un domaine d’activités est sur le point d’être saturé. Si tel est le cas, soit le volume des offres est trop élevé par rapport à la demande, soit il existe un monopole dans le secteur. Quoi qu’il en soit, vous aurez des difficultés à vous imposer même si vous disposez d’excellents outils marketing.

Étude sectorielle : l’utilité de l’analyse Pestel

Une analyse pestel  (Politique – Economique – Sociologique – Technologique – Ecologique – Légal) permet de garder en tête tous les facteurs qui influent sur le marché et dont vous n’avez pas le contrôle. Elle consiste donc à évaluer l’effet de ces différents facteurs afin de répondre à des questions essentielles pour votre prise de décision. Par exemple, elle permet de voir comment la législation peut affecter votre projet. Certains paramètres d’ordre économique peuvent être propices au développement de vos activités, tandis que le comportement des consommateurs peut vous amener à réfléchir sur la pertinence d’un produit. L’analyse pestel marché du luxe doit être systématique afin de savoir à l’avance tous les paramètres qui conditionnent la réussite d’un projet. Ainsi, après le recensement de tous les facteurs macro-environnementaux, il est nécessaire de faire une classification de ces derniers. D’une part, vous aurez les éléments qui offrent des perspectives d’évolution de votre société. D’autre part, il y a les facteurs qui pourraient compromettre le maintien de vos activités.

Sources d’informations utiles pour l’étude sectorielle

Les informations nécessaires à une étude de marché sont souvent accessibles gratuitement. Par exemple, vous pouvez vous rendre sur le site de l’INSEE et consulter ses différentes fiches d’analyse sectorielle. Cependant, elles ne sont pas forcément à jour, mais cela vous donne quelques idées sur le nombre et les chiffres d’affaires des entreprises, les divers ratios financiers pertinents, le profil des fournisseurs et des clients. Par ailleurs, vous pouvez vous référer aux sociétés cotées en bourse et aux franchiseurs. En effet, les premières sont tenues d’informer les investisseurs. De ce fait, plusieurs informations sont publiées, telles que les rapports annuels ou les présentations faites aux investisseurs. Généralement, vous avez accès à ces données sur leur site, dans une rubrique dédiée. Quant aux franchiseurs, ils fournissent des renseignements détaillés aux chefs d’entreprises qui souhaitent les rejoindre. Ces informations sont plus difficiles à trouver par rapport à celles qui sont mises à disposition par les sociétés cotées. Leur accès nécessite souvent une inscription en tant que futur franchiseur. De plus, vous devrez remplir un questionnaire qui permet d’évaluer vos motivations envers la franchise en question.

Néanmoins, vous pouvez ne pas vous limiter à ces deux sources. Il est possible d’explorer les sites Web des autres fournisseurs ou des concurrents qui exercent dans le même secteur que vous.

Quels sont les avantages du CBD ?
Les procédures d’achat d’une voiture neuve décortiquées pour vous