Avantages et Inconvénients du service public et des entreprises privées

Dans l’intérêt de la communauté, est-il préférable qu’une activité nationale (distribution d’électricité, transport ferroviaire, sécurité sociale…) soit gérée par un service public ou une entreprise privée ?
La majorité des citoyens pensent (à juste titre?) que la privatisation des services publics va améliorer la qualité du service rendu et également entraîner une baisse des tarifs.
Étudions ensemble les avantages et les inconvénients des différents types de fonctionnement.

Le Service public

Tout d’abord, quelques services publics sont des entreprises à part entière qui possède une mission de service publique. Leurs comptes sont gérés indépendamment de l’État.
Le statut de ces entreprises publiques est EPIC : Établissement Publique Industriel et Commercial.

Avantages

Les domaines d’activités gérés par le Service Public présentent les avantages suivants :

  • La même qualité du service rendu pour chaque personne (ou client) quelque soit sa situation géographique, ses revenus, sa situation sociale…
  • Le Service Public est présent sur tout le territoire, que ce soit dans les grandes villes ou à la campagne.
  • Le travail réalisé est en général efficace et de bonne qualité.
  • Les subventions sont utilisées au mieux dans l’intérêt général. C’est à dire que l’investissement du service public concerne une majorité de citoyens et non pas seulement les élites ou autres.
  • Aujourd’hui (en mai 2008), les conditions de travail des salariés sont optimum (bien que cela soit en cours d’évolution négative).
  • Les droits des salariés sont généralement respectés (heures supplémentaires payées, RTT…).
  • Les salariés sont informés de leurs droits et devoirs, des engagements de l’entreprise (ou service public).

Inconvénients

Cependant, tout n’est pas parfait dans le service public, il reste des améliorations à effectuer dans quelques domaines :

  • Les subventions fournies par l’État doivent être complètement utilisées sinon l’année d’après, les subventions fournies sont inférieures voir nulles. Ce mode de fonctionnement entraîne parfois du gâchis dans de l’achat de matériels inutiles.
  • Il peut se produire un certain laxisme de la part de quelques salariés. En toute objectivité, le même problème apparaît dans les entreprises privées sauf qu’il est mieux caché (par exemple effectuer des heures de présence sans travail effectif).
  • Un manque d’innovation apparaît dans certaines activités du service publique (problèmes politiques, de management?).
  • Réactivité, évolutions ralenties, peut être est-ce un avantage ? (lire l’article sur la croissance sans fin)

Évolutions proposées

A l’heure actuelle, le service publique est en cours de mutation, des changements (à tort ou à raison) se mettent en place.
Voici quelques solutions proposées pour aller de l’avant et continuer l’amélioration de la prestation fournie par le service public :

  • Des subventions attribuées intelligemment, c’est à dire en fonction des besoins réels sur le terrain à un moment donné.
  • Un système de management de ressources humaines plus efficace. C’est à dire une gestion intelligente (sans utiliser la précarité de l’emploi, ni la peur) des salariés. Il est nécessaire de former les responsables à ces systèmes de management qui existent et sont au point depuis plusieurs années. Par exemple, une meilleure communication, une gestion des projets plus optimisée (méthode PERT)…
  • Apprendre à renouveler constamment la motivation des salariés. Cela rejoint beaucoup le point précédent. Un management efficace et respectueux entraîne un gain de productivité, une ambiance agréable… Bref, beaucoup d’avantages autant pour les salariés que pour les responsables.
  • Une communication plus efficace avec les citoyens français. Fournir des informations plus précises sur le coût, les économies du service public (par rapport à d’autres types de fonctionnement plus individualistes).

Entreprise Privée

Maintenant observons, les « services » proposés par les entreprises privées. Le mot services est entre guillemets, car une entreprise, par définition, ne fournit pas de service, elle fait payer une prestation. Une entreprise se doit d’être rentable. Elle dégage des bénéfices (plus ou moins importants) pour exister et se développer.

Avantages

Les domaines d’activités gérés par une entreprise privée présente les avantages suivants :

  • Une innovation constante due à une concurrence agressive. Attention, l’innovation existe tant qu’il reste des concurrents potentiels avec une puissance financière identique. Une entreprise qui possède un monopole n’innove plus ou très peu (par exemple Microsoft).
  • Une gestion financière efficace. Toutefois, il y a une nuance à apporter (ce procédé à tendance à se généraliser). Pour quelques entreprises, la gestion des bénéfices est bien gérée pour permettre des investissements conséquents (investissements, innovation, recrutement…). Ces bénéfices servent également à payer des dividendes, incroyablement élevés aux actionnaires. Par contre, ils sont payés aux détriments du revenus des salariés (qui créent la valeur ajoutée de l’entreprise). Aujourd’hui, existe-t-il réellement une crise économique ou est-elle artificielle?
  • En apparence, l’efficacité des salariés dans leur travail est importante. Néanmoins, comme partout, il y a des spécialistes pour faire semblant de travailler ou jouer d’influences (relations) diverses pour donner leur travail à d’autres.
  • Une réactivité et une évolution rapide. Peut-être trop rapide? (il arrive que certaines entreprises regrettent leurs choix et effectuent marche arrière)

Inconvénients

Les entreprises privées peuvent également s’améliorer. Concernant les inconvénients évoqués, il est impossible d’avoir travaillé dans tous les types d’entreprises européennes, c’est pour cela qu’InfosLibres compte sur votre participation (via la fonction « commenter »).

Les entreprises privées présentent quelques inconvénients non négligeables :

  • Les conditions de travail de la majorité des salariés sont peu intéressantes (beaucoup de stress pour un salaire peu élevé). Ce problème se généralise sous prétexte d’une « crise économique », de la concurrence de l’Asie…
  • Les droits des salariés sont difficilement respectés. Le paiement des heures supplémentaires devient de plus en rares. Le travail bénévole (ou l’esclavage) à tendance à devenir la norme.
  • Il est difficile pour les salariés d’être correctement informés sur leurs droits et devoirs. Ce problème survient majoritairement dans les petites structures (type TPE, PME).
  • Pour beaucoup, l’évolution de la carrière se joue sur « l’apparence » d’un travail efficace, ce qui n’est pas toujours réellement le cas. Il devient monnaie courante de rester 1 heure de plus chaque soir pour effectuer seulement de la présence. Cette pratique est très bien vue par les managers.

Évolutions proposées

Les entreprises privées évoluent, très rapidement, vont-elles dans la bonne direction ? Dans l’intérêt commun de la majorité de la population ?
Néanmoins, elles peuvent s’améliorer en utilisant ces propositions :

  • Une meilleure communication, c’est à dire plus de transparence par rapport aux bénéfices, pertes effectuées. Les entreprises privées se doivent d’améliorer leur communication sur l’utilisation de leurs finances notamment les investissements du chiffre d’affaire (les salaires, les dividendes, les rachats des concurrents, l’innovation…).
  • Améliorer le respect des droits des salariés.
  • Un système de management de ressources humaines plus efficace. C’est à dire une gestion intelligente (sans utiliser la précarité de l’emploi, le licenciement, la peur) des salariés. Il est nécessaire de former les responsables à ces systèmes de management qui existent et sont au point depuis plusieurs années. Par exemple, une meilleure communication, une gestion des équipes plus optimisée (centrée sur l’humain et le participatif allié à la compétition).
  • Apprendre à renouveler constamment la motivation des salariés. Cela rejoint beaucoup le point précédent. Un management efficace et respectueux entraîne un gain de productivité, une ambiance agréable… Bref, beaucoup d’avantages autant pour les salariés que pour les responsables.

Conclusion

Et vous, qu’en pensez vous ?
Votre expérience professionnelle vous a-t-elle permit de constater des avantages et inconvénients supplémentaires? Avez-vous d’autres propositions d’améliorations?

Complément de l’article

Pour terminer cet article, une question : pourquoi une majorité de citoyens français souhaitent la privatisation d’EDF (et des autres services publics) ?
Tout en ayant connaissance de ces informations:
La France propose les tarifs de l’électricité les moins chers d’Europe avec les augmentations les plus faibles (avec le tarif règlementé).
Chaque pays ayant privatisé ses énergies a constaté une augmentation importante des tarifs.
Une réponse qui n’est pas satisfaisante : c’est la faute de l’Europe, les dirigeants européens représente les pays européens. Ils sont élus élu démocratiquement (indirectement ou directement par les citoyens).

Pour plus d’informations :

Articles similaires