Quels sont les avantages de l’hébergement contre service ?

Ces dernières années, l’hébergement ou le logement contre service est devenu de plus en plus populaire. Une nouvelle alternative aux locations classiques, elle permet en particulier aux étudiants de bénéficier d’un domicile en échange des services seniors ou des aides lors de la réalisation des tâches au quotidien. Pour plus de détails concernant ce sujet, vous trouverez dans l’article suivant qu’est-ce qu’on entend par hébergement contre service, quels sont les avantages qu’il offre, peut-il présenter des limites. Et pour finir vous allez également voir comment choisir une offre d’hébergement contre service.

Qu’est-ce qu’on entend par hébergement contre service ?

L’hébergement contre service est une sorte d’échange de services entre les étudiants, les seniors et les personnes seules. Ce concept consiste à louer une chambre de sa maison ou de son appartement, non pas contre de l’argent mais plutôt contre un service au quotidien. Plus précisément, en échange d’une pièce, les locataires s’engagent à accomplir les tâches demandées par les logeurs. Il est à souligner que cette coopération est considérée comme étant un quota d’heures de travail. Pour éviter les désaccords entre les deux parties, il est conseillé de mettre par écrit les charges locatives et les répartitions des tâches. Puis, ce document devra être signé. Sachez que ce type de formule peut être exercé par tous les propriétaires. Mais quels sont les différents travaux à effectuer en hébergement contre service ? Ils sont assez nombreux et peuvent varier en fonction de chaque hôte. Les locataires sont par exemple amenés à être une dame de compagnie, aider les enfants à faire leurs devoirs, être une assistante de vie, accomplir les courses, s’occuper du jardin ou à exécuter les tâches d’une baby-sitter. Ainsi, grâce à cette notion, les hébergeurs n’ont plus besoin de chercher des prestataires pour leurs activités quotidiennes. De plus, elle permet de créer un lien intergénérationnel.

Quels sont les avantages offerts par ce type de proposition ?

L’hébergement contre service peut offrir plus ou moins de nombreux avantages aux étudiants et aux hôtes. De nos jours, ce type de proposition est également présent même dans les grandes villes où les loyers sont si chers.

– Il permet à un étudiant de profiter d’un logement gratuit : cela peut paraître assez surprenant mais sachez qu’actuellement c’est tout à fait possible. En échange des services à effectuer, les jeunes qui ont besoin d’une chambre pour pouvoir continuer ses études sont accueillis bénévolement soit par une famille soit par les seniors soit par une personne seule ;

– Grâce à l’entraide, il crée et améliore le lien intergénérationnel : les personnes isolées ou les seniors ont fréquemment besoin d’une aide, d’un soin spécifique ou d’une simple présence au sein de leur demeure (cette dernière situation se présente surtout en cas de viduité). Ainsi, loger un jeune actif ou un étudiant est pour eux une occasion de raviver leur domicile et d’engendrer une nouvelle relation tout en profitant d’un service à domicile. Effectivement, ce type de formule peut également être adapté aux familles ;

– Il permet à chaque hébergeur de bénéficier d’un service à domicile sans débourser d’argent.

Peut-il présenter des limites ?

Comme tous les autres concepts, le logement contre service peut également présenter des limites.

– Pour que le domicile soit convivial, le logeur et le locataire doivent être tolérants, compréhensifs, ouvert d’esprit et surtout respecter les règles qu’ils ont définies ensemble ;

– Ils devront également s’adapter au mode de vie de l’autre et aimer le sens du partage ;

– Pour les étudiants, ils sont vivement conseillés de rester calme et de faire preuve de patience ;

– Ce concept peut entraîner des problèmes d’autorité. Par exemple, le locataire ne peut jamais mettre en application une décision si elle va à l’encontre de l’avis de l’hébergeur et vice-versa.

Comment choisir une offre d’hébergement contre service ?

Tout d’abord, sachez que l’hébergement contre service n’est ni soumis à un cadre légal ni réglementé. Il faut ainsi rester vigilant lorsque vous signez ce genre de convention. Pour les locataires, n’oubliez pas de bien vérifier le nombre de tâches à effectuer (il est évalué en fonction du montant du loyer), le volume horaire des travaux à faire et les autres avantages tels que les repas. Tous ces détails doivent faire l’objet d’une attention minutieuse et doivent être décidés avant la signature du contrat. Dans ce type de concept, le smic est généralement considéré comme référence, alors tous services exécutés en dehors de cet horaire sont directement payés. Et pour la part des logeurs, avant d’accorder votre confiance à qui que ce soit, informez-vous d’abord sur le passé de votre locataire.

En somme, l’hébergement contre service est un concept qui peut être appliqué par n’importe quel propriétaire. Il offre non seulement des avantages aux étudiants mais aux logeurs également. Avant de s’initier dans ce type d’aventure, les locataires doivent d’abord être sûrs que les conditions requises leur conviennent et puissent s’accorder à leur emploi du temps.