Tout savoir sur les principales variétés de thé

Le thé est la boisson la plus populaire au monde surtout dans l’Afrique du Nord. Environ 3,5 millions de tonnes de thé des différentes espèces sont produites chaque année. Ces chiffres ne concernent que le thé provenant des plantes Camellia sinensis et Camellia assamica. Les Français consomment les variétés du thé principalement au petit déjeuner.

À propos : selon la législation alimentaire, le simple nom “thé” sur les emballages ne peut être utilisé que pour le thé noir ou le thé vert. Les autres variétés de plantes ou les autres parties de plantes comme les tiges et les feuilles qui font une boisson avec de l’eau chaude sont répertoriées dans la catégorie “produits similaires au thé”.

Qu’y a-t-il dans le thé ?

L’un des principaux ingrédients dans les variétés du thé est la caféine. La teneur en feuilles de thé se situe entre 0,9 et 5 %, selon la variété de thé. Ainsi, avec une tasse de thé (150 ml), vous absorbez 20 à 56 mg de caféine. Par rapport à d’autres boissons contenant de la caféine, l’effet de la caféine contenue dans le thé se fait sentir plus lentement et dure plus longtemps, car le produit libéré est lié aux tanins.

La teneur en caféine du thé vert et du thé noir ou du thé rouge est à peu près la même. Certaines espèces de thé vert contiennent même plus de caféine que le thé noir. La quantité de caféine transférée au thé fraîchement infusé dépend toutefois en grande partie de la température de l’eau à laquelle les feuilles de thé sont infusées. Comme le thé vert n’est pas infusé avec de l’eau bouillante comme le thé noir, la teneur en caféine dans cette variété de plantes vertes dans l’infusion est généralement plus faible.

Les agents tannants

Les agents tannants (polyphénols) sont contenus dans les feuilles de thé à environ 10 à 20 %. On leur attribue de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Le représentant le plus important est l’EGCG (épigallocatéchine gallate).

La quantité de polyphénols contenus dans les principales espèces de thé varient selon les variétés. Le thé noir ainsi que le thé vert et blanc sont de bons fournisseurs de polyphénols sains. Le thé contient également d’importants minéraux et vitamines. En plus des fluorures, qui sont importants pour la protection contre les caries, les principales espèces de thé fournissent du fer, du zinc, des vitamines A, E, C et de nombreuses vitamines B, entre autres.

Noir, vert ou blanc ?

Les Français préfèrent toujours le thé noir. Il représente 77 % du total. Cependant, le thé vert devient de plus en plus populaire, représentant actuellement encore 23 % de la consommation totale. Ce ne sont pas deux théiers différents, les deux variétés de thé proviennent de la même plante. Le thé vert et le thé noir sont fabriqués à partir de la même feuille. Seul le traitement ultérieur après la récolte est effectué de différentes manières.

Le thé noir

Le thé noir aussi appelé thé rouge en Chine est soumis à une fermentation dite “à froid” après flétrissage et séchage au sol et sous le soleil. C’est pour que les feuilles du thé rouge roulent tout seul. Au cours de ce processus, les polyphénols (catéchines et dérivés de catéchines) contenus dans les feuilles de thé rouge sont transformés en théaflavines et en théarubigines par des enzymes foliaires, les phénols oxydases. Le thé change ainsi de couleur et développe son arôme caractéristique en combinant le jus de la cellule avec l’oxygène.

Le thé vert

Le thé vert ne diffère du thé noir que par le fait qu’il n’est pas fermenté. Après le flétrissement, les feuilles cueillies de cette variété de plantes sont cuites à la vapeur. Le traitement à la chaleur sèche ou à la vapeur inactive les phénols-oxydases. C’est-à-dire que les catéchines contenues dans le thé ne sont pas oxydées et que la chlorophylle verte est conservée. En conséquence, la teneur en polyphénols (agents tannants) du thé vert est plus élevée que celle du thé noir.

Le thé blanc

Le thé blanc se caractérise par la sélection particulière des feuilles de thé. Seuls les bourgeons de feuilles non ouvertes du théier, qui est cultivé dans la province du Fujian, dans le sud de la Chine, sont utilisés. Le goût doux de cette variété de thé est dû à la lumière douce et au séchage à l’air. En règle générale, le thé blanc est une variété de thé légèrement fermenté, le processus de fermentation se déroulant naturellement pendant le flétrissage.