Publié le : 12 septembre 20234 mins de lecture

Le prix des mutuelles connaît indéniablement une hausse sensible ces temps-ci en raison de plusieurs paramètres. Parmi ces derniers, la réglementation joue un rôle non négligeable. Certaines pratiques permettent néanmoins d’en limiter les effets.

L’influence des changements législatifs sur le tarif des mutuelles

Le dispositif 100 % Santé a été mis en œuvre depuis 2019 de manière progressive, avec un succès certain. Cependant, cela a eu une répercussion directe sur la hausse des cotisations des mutuelles en 2023. Les secteurs visés dans ce dispositif sont le dentaire, l’optique et l’audiologie. L’augmentation du prix des mutuelles découle partiellement de la compensation de la prise en charge à hauteur de 77 % des équipements de ces domaines par les complémentaires santé. Cliquez sur le lien suivant pour trouver une mutuelle au meilleur prix.

Un autre facteur qui exerce une influence sur le prix des cotisations des mutuelles de santé est le PASS (Plafond annuel de la cotisation sociale). Tous les ans, celui-ci fait l’objet d’une estimation par la commission des comptes de la Sécurité sociale. Le niveau auquel il se situe en 2023 est 6,9 %.

Il convient de noter également que les taxes ont aussi une part de responsabilité dans la hausse des tarifs des mutuelles. Ainsi, on assiste depuis 2016 à l’assujettissement des mutuelles à la TSA (taxe de solidarité additionnelle). Il existe aussi d’autres taxes qui viennent s’ajouter de manière régulière. On peut penser notamment à celle qui est survenue pour compenser la dette résultant de la pandémie de Covid-19.

Les niveaux de garantie et la comparaison des offres

Il est toutefois possible d’appliquer quelques conseils pour faire face à ses hausses. Le lien suivant vous permettra d’obtenir des réponses concernant les questions sur les mutuelles santé.

On peut penser notamment à l’adaptation des niveaux de garantie. Cela consiste à réactualiser ses besoins liés à la santé et de faire procéder à des modifications dans le contrat si nécessaire. L’objectif est ici de ne conserver que les services utiles pour sa situation particulière.

Se servir d’un comparateur d’assurance contribue pareillement à trouver la mutuelle la plus avantageuse. Il convient, en effet, de faire preuve de vigilance par rapport à l’augmentation des tarifs des mutuelles. Un examen minutieux des différentes offres de mutuelles permet de sélectionner celle qui se prête le mieux à ses besoins spécifiques et à un prix en accord avec son budget.

Les garanties du dispositif 100 % santé sont accessibles dans les contrats responsables. L’assuré se voit ainsi octroyer la possibilité de bénéficier de prestations disponibles auparavant dans les contrats haut de gamme uniquement. L’accès à des prothèses dentaires, à des appareils auditifs, à des lunettes et à des couronnes est désormais possible pour un sénior sans que le tarif soit plus élevé.

Financement partiel des frais et adhésion en famille

Par ailleurs, il est tout à fait envisageable de s’adresser à son assureur en vue de négocier le tarif de sa mutuelle santé. Il sera ainsi possible d’aborder sa situation personnelle et ses besoins précis. Cette démarche auprès de certains assureurs peut aboutir à une modification du prix de la cotisation. Ceux-ci peuvent également faire des propositions d’adaptation concernant les besoins spécifiques de l’assuré.

Dans certaines circonstances, il peut s’avérer avisé de limiter les garanties excessives. On peut penser notamment à l’optique, aux médecines douces et au dentaire. Ce choix a pour conséquence d’obtenir une cotisation moins chère. Dans cette éventualité, l’assuré se charge de payer une partie des dépenses de santé.

La souscription d’une mutuelle en famille peut se révéler plus avantageuse du point de vue financier. En effet, les couples peuvent bénéficier de tarifs compétitifs auprès d’un grand nombre d’assureurs.