Erreur de produire plus pour gagner plus

La majorité des français est persuadée qu’une croissance économique (produire plus pour gagner plus) suffira à elle seule pour résoudre les principaux problèmes économiques de la France, de l’Europe et plus globalement du monde. Pourquoi la croissance ne peut en aucun cas résoudre durablement les problèmes économiques, de qualité de vie… mondiaux?

Exemple

Ce sujet étant compliqué à vous expliquer par écrit, il est illustré par un exemple.
Plaçons nous dans une économie de marché mondialisée. Les grands groupes possèdent des filiales dans plusieurs pays. Lorsqu’un Groupe veut augmenter ses revenus, il prévoit son expansion dans un contexte économique mondial.

Il est possible de considérer l’économie (ou l’argent, la valeur monétaire) comme un gâteau qui pèse toujours le même poids.
Pourquoi il fait toujours le même poids ?
L’argent ne se fabrique pas à la demande, sinon il suffirait de fabriquer beaucoup de billets pour rendre tout le monde riche. Cette solution crée de l’inflation au sein d’un pays, le prix des produits augmentent…

Le gâteau est une représentation de la planète Terre. Ses ingrédients sont les ressources naturelles. Les consommateurs de ce gâteau : c’est nous, les citoyens du monde.

La façon de partager ce gâteau entre les citoyens crée des parts de taille plus ou moins importante. Une part représente la source de revenu d’un citoyen (son salaire, ses revenus boursiers, immobiliers…)
Dans cet exemple, le gâteau représente l’argent mondial, cela signifie que les citoyens possède plus ou moins d’argent selon la taille de leur part du gâteau.

La solution logique qu’il nous vient à l’esprit, est de couper le gâteau en part égales entre tous les citoyens. Pour l’argent, il est possible d’appliquer le même principe, en tenant compte des contraintes économiques et du travail de chacun.
Pour créer de l’innovation technologique, artistique, sociale, les entrepreneurs, salariés, artistes… doivent avoir un gain plus ou moins important à la clé (une plus grosse part du gâteau que les autres) tout en permettant à chacun de vivre dignement (nourriture, logement, un minimum de loisirs). D’où la proposition de l’EMR (Écart Maximum de Revenus).

Le problème posé par la croissance, la production

Pour qu’un pays puisse augmenter sa croissance économique, il doit donc produire plus. Il y a toujours 2 solutions envisagées :
la production de biens est déplacé d’un pays à un autre (le cas du made in france qui est devenu du made in china).
le pays produit beaucoup plus de biens qu’il n’est nécessaire (dans le monde). Ce qui lui fait des stocks à écouler, d’où la société de consommation actuelle. Par exemple, pourquoi changer de téléphone portable d’ordinateur, de voiture… avant que le produit ne soit complètement hors d’usage ?

Solution de la production de biens

Toujours dans dans une économie de marché mondialisée, pour un pays souhaitant augmenter sa production de biens (par exemple des avions, des automobiles…) et dégager plus de bénéfice. Sa seule alternative est de trouver un autre pays à exploiter (main d’oeuvre corvéable, sous payée). Ou d’utiliser ses propres ressources humaines qui seront également exploitées.

Pour ce pays exploité (au hasard la Chine), son économie augmente de façon exponentielle, par contre seulement le gouvernement (une dictature) et quelques rares privilégiés en profite, les travailleurs (principaux créateurs de richesses) ont très peu de droits (peu de vacances, journées de travail interminables…), cela ressemble de très près à de l’esclavage moderne.

Qu’adviendra-t-il lorsque ces travailleurs exploités demanderont (à juste titre) les mêmes droits que les travailleurs européens (congés payés, salaires décents…)?
En restant la logique de la production de biens, il sera nécessaire de trouver un autre pays à exploiter (avec de la main d’oeuvre corvéable et peu coûteuse). Ce prochain pays (ou groupe de pays) sera peut être l’Afrique ou un autre (lequel à votre avis?).

Ce mode de production comporte une éthique peu recommandable, il représente « l’exploitation de l’Homme par l’Homme ».

Solution produire plus

Un pays choisit de produire des biens supplémentaires, sa logique est donc de trouver des clients (à tout prix) pour justifier cette production. Il s’ensuit toute une stratégie marketing, publicité omniprésente, pour « obliger, inciter » les citoyens à acheter ses produits.

A l’heure actuelle, notre mode de société est entrain de dilapider toutes les ressources naturelles à une vitesse hallucinante. Cela engendre de la pollution, une destruction massive de la planète.

Chaque année, nous consommons plus de ressources naturelles que la planète Terre ne peut régénérer. En toute logique, sur du long terme, nous allons au devant de gros problèmes.

C’est le principe de la société de consommation, la société n’a qu’une vision à très court terme, tout en laissant aux générations futures les problèmes environnementaux. Il est important de prendre conscience que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables.

Finalement, la solution « produire plus pour gagner plus » :

  • Résout peu de problèmes sur le long terme.
  • Crée beaucoup plus de problèmes qu’elle n’en résout.
  • Nous amène à notre propre récession.

Solution proposée

Dans une économie de mondialisation, comme dans un groupe d’entreprises, il est possible de privilégier la qualité sur la quantité. Chaque pays ou groupes de pays (Europe, États Unis, Afrique, Chine…) possède une ou plusieurs spécialités dans la réalisation (innovation, expertise technologique..), la production de biens (matériels, services, denrées alimentaires…).

L’objectif étant que chaque pays crée des produits de qualité et uniquement ce qui est nécessaire à la population mondiale.
Un meilleur respect de la planète Terre, en exploitant intelligemment les ressources naturelles : optimisation et utilisation des énergies renouvelables, recyclage des déchets…
Aujourd’hui, nous possédons l’intelligence et les avancées technologiques nécessaire pour vivre en harmonie avec la nature, tout en ayant un train de vie agréable (des loisirs, confort de vie…).

Cette proposition sera prochainement détaillée dans un article beaucoup plus complet et réfléchi.

Et vous, pensez que la croissance peut résoudre nos problèmes sur le long terme et pourquoi ? Avez d’autres solutions ?

Pour plus d’informations, nous vous conseillons de regarder le documentaire intitulé « La 11ème Heure » réalisé par Nadia Conners, Leila Conners Petersen.
Articles similaires