Outils et solutions logicielles efficaces de référencement

Logicielles de référencement

Le référencement est une démarche essentielle pour le positionnement de votre site internet. Il s’agit d’un ensemble d’actions appartenant à une stratégie SEO finement élaborée, avec pour objectif permettre à votre interface de se hisser aux premiers rangs des résultats sur le moteur de recherche. Comme vous le savez déjà, les sites web sont engagés dans une lutte acharnée pour susciter la sympathie de Google. Focus sur les règles, solutions et logiciels utilisés pour le référencement naturel.

Règle n°1 : Publiez régulièrement

Une chose est sure, pour attirer des visiteurs vers votre site web, le contenu est roi. Comme nous le savons tous, les internautes effectuent des recherches sur la toile pour trouver des réponses ou des solutions à des problématiques qu’ils souhaitent résoudre. Votre objectif initial doit se résumer en une production massive d’un contenu de qualité, du contenu avec une valeur ajoutée indéniable pour votre audience.

Cependant, il ne suffit pas de publier un article tous les 3 mois pour améliorer votre référencement. Ici, la régularité est le critère qui va faire toute la différence. Si vous publiez 2 articles par semaine et que ces derniers plaisent aux internautes, votre classement commencera à grimper au fur et à mesure du temps. Ainsi, il est vivement conseillé de mettre en place un planning de publication stratégique.

Des applications en ligne permettent de réaliser cet emploi du temps et de diffuser votre contenu sans même intervenir de manière ponctuelle. En faisant appel à une agence spécialisée, vous allez pouvoir bénéficier des résultats remarquables de ces solutions logicielles spécialement conçues pour automatiser certaines tâches relatives au référencement.

Lisez novaseo avis pour comprendre comment les experts font usage de ces technologies avancées pour permettre à leurs clients de briller sur la toile avec le moins d’effort possible et dans un laps de temps réduit. Néanmoins, il est difficile de connaître la fréquence de publication idéale pour gravir les échelons de Google. Plus encore, il n’y a pas un nombre que tout le monde peut suivre. L’important c’est de faire preuve de régularité. On rapporte qu’un article par semaine est une moyenne respectable.

Règle n°2 : Choisissez les bons outils pour créer votre stratégie de mots-clés

Comme indiqué dans la règle n°1, votre site n’a aucune chance d’être bien référencé si vous n’arrivez pas à créer un rythme de publication en phase avec les attentes de votre cible. La qualité des écrits est le premier but à avoir en tête. En second lieu, il y a le choix des mots-clés. C’est ce qui va permettre au moteur de recherche de vous identifier et de vous accepter dans cette course acharnée pour les premières positions.

Par exemple, si vous comptez rédiger un article sur les avantages d’une assurance vie, tapez cette expression sur Google et attendez les suggestions. Vous en trouverez plusieurs correspondant aux mots utilisés par votre cible au moment où ils essaient de faire une recherche sur ce sujet : « avantages assurance vie succession, après 8 ans, multisupport, etc. » Ces suggestions peuvent vous donner des idées pour vos prochaines publications.

Cependant, si vous souhaitez créer une stratégie de contenu en bonne et due forme, il faudra faire appel à des logiciels de pointe conçus pour cet usage :

  • Keyword Sheeter.
  • Keyworddit
  • Keyword surfer.
  • Answer the public.
  • Keywordtool.io.

Ces outils sont utilisés par les agences professionnelles comme NovaSeo, celles qui ont de longues années d’expérience derrière elles au cours desquelles elles ont eu l’occasion de tester différents logiciels pour décider lequel apporterait des résultats plus efficients.

Une fois que vos mots-clés sont prêts à l’emploi, vous devez les placer à des endroits indiqués par les règles du SEO mises en vigueur à savoir dans le titre, les sous-titres, les titres d’images et au début des paragraphes.

Règle n°3 : Rédigez et publiez Mobile Friendy

Selon une étude sur les comportements des internautes sur la toile et l’évolution des tendances, plus de 4 internautes sur 10 consultent le web à travers leur Smartphone. Autant vous le dire tout de suite, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour améliorer votre référencement naturel, vous devez miser sur du contenu mobile friendly. En d’autres termes, vos visiteurs doivent être en mesure de naviguer confortablement sur votre interface et de parcourir la totalité de vos articles sans éprouver la gêne due à un décalage entre la structure du texte et le support sur lequel il apparaît.

Notez que Google met à la disposition des webmasters un outil gratuit pour tester jusqu’à quel point le contenu est mobile friendly. Cependant, si vous voulez avoir plus de feedbacks sur votre responsive design, vous devez faire appel à des logiciels encore plus développés. Ces derniers nécessitent toutefois certaines compétences notamment pour rectifier le tir au moment où on se rend compte que le décalage est encore palpable. Voilà pourquoi vous avez tout intérêt à confier ce travail à des professionnels qui seraient assez familiers à ces outils et qui ont un niveau de maîtrise que le vôtre ne peut, en aucun cas, égaler.

Règle n°4 : Structurez votre contenu

Ayant précédemment évoqué le responsive design, vous pouvez facilement penser qu’il suffit de structurer votre interface pour amadouer le moteur de recherche. Faux ! Le travail ne s’arrête pas là, puisque vous devez également rédiger des textes bien structuré. Êtes-vous déjà tombé sur un article monobloc qui ne donne pas vraiment envie de s’engager dans sa lecture ? Probablement oui, même si on en voit de moins en moins grâce aux algorithmes intransigeants de Google qui déclassent immédiatement ce type de contenu sans même vérifier sa pertinence.

D’après une étude accréditée, 75 % des internautes lisent un article en diagonal. Si le texte offre un confort visuel satisfaisant, ils continuent la lecture. Dans le cas, contraire, ils se dirigent vers vos concurrents. Prévoyez alors des sous-titres et faites en sorte que chacun de vos paragraphes ne contienne pas plus de 3 phrases. Assurez-vous que chaque phrase apporte une nouvelle information. Les internautes détestent les textes avec des idées redondantes et des informations qui tournent autour du pot. Allez droit au but et aidez vos visiteurs à apprécier les minutes voire heures passées sur votre site Internet. Google vous remerciera avec un référencement de haut niveau.

Règle n°5 : optez pour une stratégie SMO

On parle de SEO, mais aussi de SEA. Ce que vous ignorez peut-être, c’est qu’aujourd’hui, le SMO est encore plus déterminant pour votre stratégie de référencement et pour attirer un maximum de trafic vers votre site web. Grâce aux réseaux sociaux, vous allez pouvoir convaincre des visiteurs qualifiés que vous n’aurez aucun mal à convertir en prospects puis en clients. Une fois cet objectif atteint, aidez-vous d’un crm pour mieux gérer votre clientèle et pour atteindre plus de résultats en optimisant vos efforts. Facebook, Instagram, LinkedIn sont des mines d’or pour trouver une audience susceptible d’être intéressée par ce que vous proposez. Utilisez ces supports avec vigilance ou confiez cette opération à des spécialistes en web marketing.


Amplis audio : choisir un mini modèle pour mixage
Créer son site Internet en tant que professionnel indépendant