Publié le : 29 août 20236 mins de lecture

Le marché de la vape a pris une ampleur considérable au cours des dernières années. Désormais, chaque ville dispose d’au moins une enseigne proposant de tels produits, sans oublier les nombreuses boutiques en ligne. Pour satisfaire ces clients toujours plus nombreux, les concepteurs d’e-cigarettes rivalisent d’inventivité et de créativité. Depuis quelques mois, un modèle fait fureur auprès des plus jeunes consommateurs. Il s’agit d’une e-cigarette jetable, désignée sous l’appellation de « puff ». Surpasse-t-elle vraiment les modèles plus conventionnels et plus durables ou est-ce un simple effet de mode ? Conviendra-t-elle à tous les profils de vapoteurs ? Quel est son impact réel sur l’environnement ? Vous trouverez les réponses à ces trois interrogations en vous plongeant, sans plus attendre, dans la lecture du texte ci-dessous !

La e-cigarette est plus économique

Vous ignorez peut-être que le terme « puff » est issu de la langue anglais et qu’il fait référence à la bouffée tirée d’une cigarette électronique. Il s’agit ni plus ni moins de l’équivalent de la « taffe » issue d’une cigarette plus classique. Dans le cas présent, ce mot désigne une cigarette jetable pré-remplie de e-liquide. Par conséquent, son nombre d’utilisation sera limitée.

Les vendeurs de ces appareils assurent qu’une cigarette électronique jetable serait bien plus économique que son équivalent plus durable. Il est toutefois permis d’en douter. En effet, pour comparer justement les différents produits, il convient de s’attarder longuement sur le nombre de bouffées possibles. Pour un modèle jetable, il serait de 600 au maximum selon les constructeurs (en pratique, on observe un nombre généralement compris entre 400 et 500). Comptez-en 300 dans un seul paquet de cigarette. Si l’on compare ces deux produits, la version jetable est bien plus avantageuse que les cigarettes.

Reproduisez maintenant cet exercice avec la vape traditionnelle. Il suffit d’un petit flacon de 10 ml de e-liquide pour produire, au bas mot, 2 500 bouffées. Oui, vous avez bien lu ! Cela signifie donc que ce seul flacon est au moins quatre fois plus productif qu’une e-cigarette jetable. Face à de telles données, parler d’avantage économique pour cette dernière est, au mieux, inexact. Au pire, cela s’apparente à des pratiques commerciales illégales et à des mensonges.

N’hésitez pas non plus à estimer le montant du budget mensuel nécessaire pour chaque type de produits :

  • pour des cigarettes traditionnelles : si l’on compte un paquet à 10 € durant 30 jours, cela revient à 300 € (3 600 € à l’année)
  • pour des e-cigarettes jetables : la consommation d’un puff à 8 € tous les deux jours reviendrait à 120 € par mois, soit 1 440 € par an
  • pour des e-cigarettes classiques : comptez 50 € pour vous équiper en matériel de qualité puis 30 € chaque mois pour vous approvisionner en e-liquides. Total : 50 + (12*30) = 410 € pour une année complète

Moralité : vous ne devez surtout pas vous laisser impressionner par les beaux discours. Doutez toujours de tout et comparez les données chiffrées !

Faites le choix de la personnalisation

Les professionnels du marketing ont pourtant longuement travaillé leur sujet. Si on les écoute, les puffs seraient le produit parfait pour découvrir le monde de la vape en raison de sa praticité et de sa simplicité au quotidien. Mieux encore, il conduirait les consommateurs directement vers la e-cigarette conventionnelle.

Dans la pratique, on observe plus exactement que les modèles jetables séduisent beaucoup les plus jeunes dont la plupart n’ont même jamais allumé une cigarette. Aider au sevrage tabagique est pourtant la principale mission des cigarettes électroniques. La véritable e-cigarette dispose de solides atouts pour cela. Certains modèles sont entièrement réglables et paramétrables afin de s’adapter à tous les profils. Vous accéderez, dans le même temps, à des milliers de saveurs diverses pour vos liquides (contre seulement quelques dizaines pour les modèles jetables). Encore une fois, la e-cigarette conventionnelle se montre bien supérieure à son homologue jetable !

Vous aimeriez découvrir l’univers du vapotage et vous êtes à la recherche de bons conseils tels que le choix d’une cigarette électronique ? Quel modèle est fait pour moi ? Quelle puissance ? Quelle résistance ? Quels e-liquides acheter ? N’hésitez pas à consulter les sites internet spécialisés ou à vous rendre dans la boutique la plus proche de chez vous !

Jetable mais pas écologique !

L’idée-même de la e-cigarette jetable semble totalement saugrenue. Alors qu’il faudrait se montrer plus économe et plus respectueux de l’environnement, voici que des industriels proposent de jeter des batteries dans la nature sans les avoir recharger ! La conception des puffs semblent en effet totalement hors des considérations actuelles. Ces produits abritent une batterie au lithium. Seulement, une fois le nombre maximal de bouffées atteint, cette dernière devra être jetée. Autrement dit, elle ne sera exploitée qu’une seule fois, alors même qu’elle peut être rechargée à de très nombreuses reprises. Vous saisissez toute l’idiotie de ce concept, totalement contraire à la rationalité de bien choisir sa cigarette électronique ?

De plus en plus de citoyens prennent conscience des enjeux écologiques auxquels ils sont désormais confrontés. Certains commencent même à faire pression sur les représentants politiques afin de faire évoluer la législation. Nul doute que les puffs seront un jour dans l’œil du cyclone et qu’ils seront prochainement interdits à la vente. Avec de tels produits, vaper écolo est totalement impensable, pourquoi alors autoriser leur commercialisation ?