6 conseils pour réussir sa première vente immobilière

vente immobilière

Vous envisagez de mettre votre bien immobilier en vente ? Si vous n’avez jamais vécu une telle expérience, sachez qu’il est primordial d’effectuer une préparation minutieuse afin d’espérer une transaction rapide. Vous avez besoin d’un peu d’aide ? Dans ce cas, accordez-vous le temps de prendre connaissance du texte ci-dessous. Vous y trouverez six conseils à connaître absolument !

1. Trouver un professionnel de confiance

Il est fortement recommandé pour un vendeur peu expérimenté de faire appel aux services d’une agence immobilière. Vous pouvez avoir totalement confiance en ces professionnels spécialisés dans la vente de maisons qui sauront vous accompagner du premier au dernier jour. Vous pourrez ainsi leur déléguer certaines tâches administratives (évaluation immobilière, préparation du compromis de vente, estimation des frais de notaire, etc.), la gestion des visites ou les échanges avec les potentiels acheteurs. Le plus délicat restera finalement de sélectionner l’agence avec laquelle vous travaillerez. N’hésitez pas à user du bouche-à-oreille afin de dénicher la perle rare. Idéalement, celle-ci doit se trouver dans le quartier du bien à vendre. Elle doit y être bien visible afin de devancer les éventuels concurrents.

Attention également à ne pas vous précipiter sur la première agence venue. Prenez le temps d’échanger avec l’agent. Si vous sentez que le courant ne passe pas bien ou que vous n’êtes pas suffisamment écouté, passez tout simplement votre chemin et poursuivez vos recherches. N’oubliez jamais que les services d’une agence immobilière doivent apporter une réelle valeur ajoutée au vendeur.

2. Bien estimer le prix de vente

Pour espérer conclure au plus vite une ou plusieurs ventes immobilières, il est indispensable que les tarifs soient en conformité avec les prix du marché. Estimer votre bien au plus juste est la clé de la réussite ! Des prix trop élevés feront fuir bon nombre de clients, surtout dans les zones avec une large offre de logement. Seulement, définir un prix correct est tout sauf une chose aisée. Il dépend en effet de nombreux paramètres, pas toujours simples à appréhender pour un néophyte. Plutôt que de perdre votre temps, préférez vous adresser à une agence immobilière locale. Ces professionnels ont une bonne vision du marché et sauront estimer au plus juste le prix de vente de votre logement. Pour cela, ils se référeront notamment aux ventes équivalentes qui se sont concrétisées récemment.

3. Vérifier la visibilité de votre annonce

Créer une annonce est une bonne idée à condition qu’elle demeure visible ! Si vous avez fait le choix de déléguer la vente à une agence, assurez-vous qu’elle figure à la fois en vitrine et sur son site internet. Vérifiez également sa présence dans les journaux de petites annonces locales. Pour capter l’attention des potentiels acquéreurs, le texte de l’annonce doit être le plus clair possible. Plusieurs photographies (en couleur évidemment) doivent également l’accompagner. Ne sous-estimez pas la puissance des ces dernières ! Pour accélérer la vente et envisager une plus-value, celles-ci doivent être de grande qualité.

4. Valoriser votre bien

Parmi les critères essentiels pour réussir une vente, il est logique de trouver la mise en avant des atouts du logement. Préparez un argumentaire en vue des visites. Vous soulignerez les atouts sans pour autant chercher à masquer les défauts. Efforcez-vous également de deviner par avance les questions que pourraient vous poser les éventuels acheteurs. Vous ne devez pas les laisser sans réponse !

5. Soigner la décoration intérieure

Retenez que les visites sont déterminantes en vue de conclure la transaction. L’idée consiste alors à présenter le logement sous son meilleur jour. Il suffit parfois de quelques travaux légers afin de transformer l’atmosphère d’une pièce. Pour en savoir plus, prenez conseil auprès d’un spécialiste du “home staging”. N’hésitez pas non plus à faire de la place. Les acheteurs sont parfois effrayés par des pièces trop encombrées (dont il sera de plus impossible de devenir tout le potentiel) ou à la décoration trop personnalisée.

6. Se montrer attentif à toutes les offres

Enfin ! Vous venez de recevoir la première offre pour votre bien. Malheureusement, celle-ci n’est pas tout à fait conforme à vos attentes. Ne la mettez pas à la poubelle pour autant. Prenez au contraire le temps de la réflexion. Faites savoir à l’acquéreur que vous ne repoussez pas sa proposition de manière définitive et que vous réfléchissez. Gardez bien à l’esprit que, pour espérer une transaction rapide, le vendeur est parfois dans l’obligation de faire des compromis sur le prix de vente.