Quelles sont les précautions à respecter pour réussir la rénovation de son habitation ?

De nombreux Français sont désormais propriétaires de leur résidence principale. Selon les régions françaises, les types de logements sont évidemment différents. Tout d’abord, les zones rurales disposent plus de maisons individuelles alors que les grandes villes disposent de logements en copropriété. Mais la tendance sur tout le territoire métropolitain est la rénovation de ces bâtiments dans le respect de l’environnement.

Existe-t-il des normes à respecter en cas de rénovation de sa résidence principale ?

Il existe de nombreuses normes de construction et il est parfois difficile de s’y retrouver. Raison pour laquelle il est parfois préférable de s’orienter vers un spécialiste du bâtiment. Il pourra faire un devis soit clé en main soit avec toutes les préconisations du maître d’ouvrage. Toutes ces normes sont très efficaces en termes d’écologie car elles permettent de faire des économies d’énergie. On peut citer par exemple la norme « Bâtiment basse consommation » (BBC) c’est-à-dire une habitation dont le niveau de consommation énergétique est inférieur à 50 kWh/m2/an en moyenne. Il existe des organismes certificateurs dont la mission est de vérifier que le logement expertisé répond bien aux exigences de la réglementation. Les statistiques des banques européennes remontées à la banque centrale européenne illustrent l’augmentation des crédits dont l’objet est de rendre les logements à énergie positive.  Il s’agit de logements qui produisent plus d’énergie qu’ils en consomment. Ce sont des maisons dites propres.  Les Allemands sont leaders sur ce sujet.

Comment rénover son logement en maîtrisant son budget 

Le coût des travaux est souvent sous-estimé par les propriétaires, ce qui conduit à des dépassements de budget de dernière minute et surtout mal maîtrisés. Avant de solliciter le crédit travaux à son banquier, il est important de faire plusieurs devis auprès des professionnels pour comparer les offres et choisir exactement les matériaux à utiliser en fonction de ses priorités. Il est certain que la mauvaise qualité du gros œuvre peut engendrer un coût financier supplémentaire et seul un professionnel sera le plus efficace dans l’évaluation du travail à accomplir et le coût pour arriver au résultat souhaité.

Articles similaires