Publié le : 30 juillet 20216 mins de lecture

La création d’une première entreprise peut se transformer en aventure passionnante à condition de bien la préparer en amont. En effet, de nombreuses étapes doivent être franchies avant de célébrer le lancement de votre activité. Or, les obstacles se multiplieront si vous n’anticipez pas l’ensemble des aspects de votre projet. De l’étude de marché au choix des outils que vous exploiterez, en passant par les aides disponibles pour financer votre création d’entreprise, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir vos premiers pas en tant qu’entrepreneur.

Conseil n° 1 : planifiez votre projet d’entreprise dans les moindres détails

Si vous envisagez de créer une entreprise pour la première fois, vous devez connaître le parcours qui vous attend de la façon la plus précise possible. Le porteur de projet que vous êtes deviendra vite un dirigeant qui devra mener de front différentes tâches, de la comptabilité à la gestion de la relation client. Par ailleurs, une excellente maîtrise de votre projet vous permettra d’affiner vos besoins de trésorerie, de séduire d’éventuels investisseurs et d’optimiser votre communication. Commencez donc par réaliser une étude de marché complète : celle-ci vous renseignera sur l’environnement économique de votre activité et sur les concurrents qui vous attendent au tournant. Prolongez cette étude de marché avec un plan de financement, qui comportera des prévisions relatives au chiffre d’affaires et aux investissements nécessaires. Ces données vous accompagneront ensuite tout au long de votre parcours d’entrepreneur : n’hésitez pas à les faire évoluer en cours de route.

Conseil n° 2 : informez-vous sur toutes les aides disponibles

Une fois que vous disposerez d’une excellente vue d’ensemble sur votre projet, vous serez en mesure d’estimer son coût. Veillez toutefois à bien identifier l’ensemble des postes de dépense et d’investissement en amont pour affiner votre prévisionnel financier ! Les charges sociales dont vous devrez vous acquitter, les frais de lancement ou encore de communication devront être intégrés au plan de financement. Lorsque votre projet sera chiffré avec le plus de précision possible, vous gagnerez à vous renseigner sur les aides disponibles. De nombreux organismes accompagnent les porteurs de projet, tant à l’échelle nationale que régionale. Pôle Emploi peut également vous aider par le biais d’une formation ou d’une aide financière : n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller pour faire le point sur vos droits. Enfin, pensez à faire intervenir un expert comptable lors de cette étape si vous éprouvez des difficultés à chiffrer votre création d’entreprise et sa rentabilité en amont. Son aide s’avérera indispensable si vous envisagez de contacter des organismes bancaires et d’emprunter de l’argent.

Conseil n° 3 : dotez-vous des bons outils décisionnels et opérationnels

La gestion d’entreprise peut s’avérer complexe dès le lancement de votre activité. Si vous souhaitez vous entourer de collaborateurs, leur recrutement entraînera de nombreuses formalités juridiques et administratives. Vos relations fournisseurs, la facturation de vos produits ou services et la constitution des stocks seront autant de piliers essentiels pour assurer la rentabilité de votre activité. Vous l’aurez compris, de nombreux défis vous attendent sur le chemin de l’entrepreneuriat ! Heureusement, une vaste gamme d’outils spécifiquement conçus pour la gestion des petites entreprises pourra vous aider. Certaines plateformes digitales se veulent les plus généralistes possibles : elles vous permettront d’éditer des tableaux de bord complets pour gérer votre comptabilité, vos factures ou encore vos relations clients. D’autres outils, plus spécialisés, vous offriront la possibilité d’optimiser la gestion commerciale de votre activité : c’est notamment le cas des CRM (pour customer relationship management). N’hésitez pas à comparer différentes solutions pour doter votre première entreprise des bons outils.

Conseil n° 4 : plus qu’une entreprise, créez une véritable marque

La communication jouera un rôle essentiel dans le lancement de votre entreprise. Pour vous démarquer de la concurrence et rentabiliser vos efforts dès les premières semaines de votre activité, vous aurez tout intérêt à communiquer avant son lancement. Or, la réussite de votre stratégie marketing reposera essentiellement sur l’attractivité de votre organisation et de votre offre ! Plus qu’une entreprise, c’est donc une véritable marque qu’il vous faudra créer. Interrogez-vous sur la valeur ajoutée que vous souhaitez apporter à votre clientèle : de quelle façon vous démarquez-vous de la concurrence déjà bien implantée sur votre marché ? Quels sont les points forts que vous pouvez mettre en avant pour concevoir un véritable univers de marque ? Vous trouverez facilement des réponses à ces questions si vous avez réalisé une étude de marché au préalable. Vous aurez enfin tout intérêt à disposer d’une excellente connaissance de la clientèle que vous souhaitez cibler. Mieux vous connaîtrez ses besoins et ses attentes, et plus vous serez en mesure de promouvoir votre offre de produits et de services avec efficacité.